Accueil du site > VISITE COMMUNE > Vie locale > Quartiers et hameaux > Animations Marcel Brillouin

  Animations Marcel Brillouin

Marcel BRILLOUIN

Le mois d’octobre 2008 a été ponctué de diverses manifestations en Hommage à Marcel BRILLOUIN. Cet hommage à l’initiative de la médiathèque de Melle a conduit notre municipalité à s’y associer avec deux temps forts sur notre commune : le 4 octobre « sur les pas de Marcel Brillouin » journée d’inauguration avec circuit découverte depuis le Château de Chaillé vers Melle avec plaque-hommage posée par la municipalité de Melle. L’accueil vers 10h au château de Chaillé fut très convivial avec un café offert par sa directrice Patricia Point. Le 18 octobre circuit mémoire depuis Melle, Chaillé, le Petit Bois, le cimetière ensuite à St Martin au Château de Chaillé conférence de Pierre ARCHES, historien, avec apéritif en fin de conférence offert par la municipalité de St Martin et présentation du panneau informatif sur la vie de Marcel Brillouin. Ce nouveau panneau vient en complément de ceux de la vallée de l’Argentière qu’il vous a été donné de découvrir durant vos promenades du dimanche. Il sera installé à mi parcours de l’allée piétonne Marcel Brillouin.

Marcel Brillouin fut un éminent Physicien, un des grands savants du début du XXème siècle. Né le 19 décembre 1854 au château de Chaillé, il passe les premières années de son enfance à parcourir les chemins de Saint-Martin, Melle et Saint-Romans. Il part pour Paris et d’entame ses études au Lycée Condorcet. La guerre de 1870 ramène la famille à Chaillé. Son esprit curieux s’ouvre aux sciences : c’est le début d’une longue aventure qui le conduira de l’Ecole Normale Supérieure jusqu’au Collège de France où il devient Professeur de Physique Générale et Mathématique, chaire qu’il ne quittera qu’en 1931 à l’âge de 77 ans !…. L’été il prépare ses cours dans le calme du Logis du Petit-Bois à Saint-Martin-lès-Melle. En 1888 il épouse Charlotte, la fille de l’Académicien des Sciences, Eleuthère Mascart. Ils auront trois enfants : Léon, Jacques et Madeleine. A 65 ans, il suggère qu’une onde « accompagne » l’électron autour du noyau de l’atome … prémices de la physique quantique actuelle. Reconnu par ses pairs, il reçoit trois prix de l’Académie des Sciences, en 1903, 1908 et 1912. Il est élu président de la société de Physique en 1910 et devient membre de l’Académie des Sciences en 1921. Il s’éteint le 16 juin 1948. Il repose aux côtés de sa famille maternelle au cimetière de Saint-Martin-lès-Melle.



Informations légales