Accueil du site > VIE ASSOCIATIVE > ACCA > ACCA : bilan et remerciements

  ACCA : bilan et remerciements

Nous sommes presque à mi-parcours entre fin et reprise de saison de chasse et pourtant dans le plus grand silence, le travail des chasseurs continue.

A cet égard, je remercierai au nom de tous les sociétaires de l’ ACCA la participation très active de nos piégeurs, Mrs Chantecaille Gilbert et Sallé Marc qui chaque matin, comme l’oblige la loi en vigueur sur l’activité de piégeage, vérifient les différents pièges tendus afin de libérer ou non l’animal pris (protégé ou non, domestique ou sauvage) sans ce mode de régulation des prédateurs, tous les efforts de maintien de population de petit gibier serait vain.

Il en va de même pour le travail de garde chasse communal Mr Michel PETIT, qui vérifie et entretient les installations d’abreuvoirs et agrainage, là encore, ceci reste indispensable pour pallier au manque de nourriture en certaines périodes de l’année.

Ces deux éléments, outils incontournables de gestion, nous confortent dans les résultats obtenus ; le comptage de gibier effectué le 17 mars avec le lycée agricole de Melle, nous donne des densités en perdrix et lièvres doublées par rapport à l’année précédente : comptage facilité par la végétation au sortir du gel et de la neige plus basse que de coutume, ce qui a permis une vision quasi-totale des populations.

Une seule ombre au tableau : les éventuels dégâts sur cultures ; en effet la couverture des risques pris en charge par l’assureur avec un contrat de 3 ans sous la responsabilité de la Fédération n’a pas été reconduit (indemnisations trop élevées au regard du montant des cotisations pourtant mutualisées) A partir du 1er juillet, chaque ACCA devra trouver son assureur pour couvrir le risque de « dégâts sur cultures », ce qui va sans doute peser sur les dépenses de fonctionnement de l’association. Mais nous avons la chance sur la commune d’avoir des exploitants très conciliants qui acceptent, après bien que tous les moyens de prévention dont dispose l’ACCA soient mis en place, quelques pertes de résultats. Je salue au passage ce comportement non procédurier à outrance qui a conduit l’assureur précédent à rompre le contrat devant l’accumulation des dossiers d’indemnisations : voilà ou conduisent les excès. Cette année sera riche en rebondissements sur le plan cynégétique :

1/ 2010 : année de la biodiversité avec tous les engagements positifs pour les territoires tel que le nôtre, 2/ Fédération Départementale des Chasseurs : renouvellement du Conseil d’Administration avec changement de président (l’actuel ne se représentant pas) C’est donc à partir de l’ A.G. du 22 avril que les nouvelles orientations globales de la chasse en Deux-Sèvres seront prises.

Quoiqu’il en soit, nous continuerons à St Martin, notre fonctionnement qui par sa convivialité entre autres (160 convives étaient réunis au repas annuel en février) s’adapte aux aléas (climatique et administratif) Pourquoi changer une équipe qui fonctionne depuis 10 ans avec les mêmes membres de bureau,

Soyez- en remercier, c’est votre seule rémunération : qu’on se le dise…….

Jacques Gourdon



Informations légales