Accueil du site > VIE MUNICIPALE > L'actualité municipale > Réforme des collectivités.

  Réforme des collectivités.

Lors du conseil municipal de juin dernier notre municipalité était appelée à se prononcer dans le cadre de la réforme des collectivités sur le projet d’un nouveau périmètre communautaire. En ce qui nous concerne le projet défendu par les services de l’état propose le regroupement de nos cinq communautés de communes à l’échelon du pays Mellois. Les communes des Communautés de Communes de Melle, de Celles, de Lezay de Cœur du Poitou et de Val de Boutonne devaient se prononcer pour donner leur avis. Au regard des différentes délibérations municipales un projet définitif nous sera présenté en fin d’année.

Il est important de reconnaître la complexité de la tâche et les interrogations que ce projet engendre. Nous devons construire cette fusion communautaire sur les bases des structures existantes, structures gérées et administrées par un personnel reconnu et compétent. Cette fusion communautaire de 78 communes est également un challenge pour les quelques 1000 élus municipaux que nous sommes. Reconnaissons que malgré la complexité de cette future gouvernance, la délégation de gestion et de coordination auprès des élus de terrain sera une force pour maintenir et améliorer la qualité du service publique proposé. L’harmonisation de ses services au niveau du territoire du Pays Mellois sera un projet politique à décliner à moyen et à long terme.

Le projet doit se bâtir autour des compétences propres et communes à l’ensemble des communautés avec une réelle volonté d’aboutir à la fusion tout en réfléchissant ensemble jusqu’à quel niveau nous souhaitons aller : école, TPU, redevance ou taxe d’ordures ménagères, assainissement, services aux personnes actions jeunesse ... Un projet commun n’empêche pas d’accepter l’expérimentation sur certains périmètres comme une chaufferie bois collective à Lezay, une délégation jeunesse au centre socio à Melle …..

A ce jour, chaque communauté de communes a des projets d’investissements avec l’aménagement des zones d’activités. La fusion de nos communautés nous permettra de pouvoir bénéficier d’une CFEU (ex TPU) et d’une DGF à taux bonifié. Opter pour une CFEU-Mixte, c’est nous redonner les moyens financiers pour envisager l’aménagement des nos zones d’activités sur l’ensemble du territoire et porter des projets structurant à l’échelon du Pays. C’est notre capacité à favoriser le développement économique et touristique de nos territoires qui attirera les investisseurs et les porteurs de projet.

La richesse de notre territoire sera le fruit de notre tolérance face à la diversité et à l’harmonisation de nos compétences. En nous appuyant sur nos communautés d’intérêts, nous nous apercevrons que nos différences ne sont pas si importantes.

Aujourd’hui, en qualité d’élus, nous assurons et promouvons nos communautés cantonales héritées de l’ambition et de la vision de nos prédécesseurs basées sur un modèle communautaire cohérent. A présent nous devons avoir le courage de préparer la mutation de notre Pays Mellois aux enjeux de cette réforme. Ce n’est pas une question de temps ou de délais, ce n’est qu’une question de volonté politique. Il est de notre responsabilité de nous engager et de réussir cette fusion : nous devons impérativement bâtir le socle commun pour notre communauté du Pays Mellois afin que les élus de demain puissent travailler avec sérénité.

Fort de ce constat à l’unanimité notre conseil municipal a donné un avis favorable à ce projet de fusion des communautés de communes à l’échelon de notre Pays Mellois.



Informations légales